Miss Marketing Magazine
Pour mettre les compétences féminines en lumière

CAPITAINE DE LA SEMAINE : MANON SMAHI CUZIN

1 1

Derrière chaque capitaine, il y a une histoire (c’est quoi ton histoire)

J’ai un parcours assez atypique ! J’ai eu la chance de pouvoir faire des études universitaires et de choisir ce que je voulais faire.
Lorsque je commençais à m’ennuyer, je n’hésitais pas à changer de voie ! Par exemple, je suis passée par la sociologie, l’espagnol, les sciences de l’éducation ou encore l’enseignement du Français Langue Étrangère, jusqu’en Master.

Mon projet professionnel a lui aussi changé plusieurs fois, mais tournait toujours autour de l’enseignement, de l’insertion, du social… Je voulais aider, apporter quelque chose, peu importe comment. Dès que j’ai eu l’âge requis, j’ai commencé à travailler en parallèle de mes études et je ne me suis plus jamais arrêtée. Une fois sortie de la fac, j’ai exercé auprès de jeunes en réinsertion professionnelle ou scolaire.
Ils ne rentraient pas toujours dans le moule Education Nationale, mais aspiraient à trouver leur voie, à ce qu’on les aide à révéler leur potentiel et à croire enfin en eux. Ce métier me passionnait et j’étais très investie dans mon travail… Jusqu’à ce que des évènements personnels viennent chambouler tout ça. Entre autres, l’arrivée de ma fille. A ce moment là, il m’était inconcevable de reprendre mon poste à temps plein, de recommencer à faire les trajets et de ne pas passer un maximum de temps avec elle…

J’avais vraiment besoin de me concentrer sur mon bébé, qui était soudain et de loin, ma priorité. Pour autant, je voulais lui montrer l’exemple d’une maman active et je ressentais le besoin de ne pas être « seulement » une maman, pour mon équilibre. Je n’ai vu qu’une solution : créer ma propre entreprise et exercer de chez moi ! C’est ainsi que je me suis lancée dans l’entreprenariat.

J’ai commencé par créer une entreprise dans la décoration artisanale et le « Do It Yourself ». Parce qu’en tant que multipassionnée ou encore multipotentialiste, bien d’autres domaines avaient aussi du sens et de l’intérêt pour moi ! Alors j’ai fait au feeling, selon ce qui me faisait envie et ce qui était pratique. Je n’ai pas préparé grand chose, j’ai investi mes économies dans un site sur mesure pour vendre mes créations et l’aventure a commencé ainsi. A l’époque, en 2012, je ne connaissais personne qui avait choisi ce mode de vie. J’étais une originale dans mon entourage ! J’ai donc énormément appris sur le tas. J’ai vite développé mon réseau de femmes entrepreneures dans lequel j’ai puisé soutien et motivation. Fin 2014, j’ai eu l’occasion de faire un bilan de cette aventure. Je réalisais que cette activité me prenait au final beaucoup de temps et d’argent pour la développer, sans qu’elle ne soit rentable, sous tous ses aspects.
Mais je n’ai pas vécu cette expérience comme un échec, au contraire ! J’ai saisi cette occasion pour tout poser à plat. Je me suis formée, j’ai aussi été accompagnée et voici ce qu’il en est ressorti : j’avais découvert cette liberté, cet enrichissement quotidien sur le plan des apprentissages et des rencontres que m’offrait l’entreprenariat. Je touchais du doigt un équilibre et une flexibilité entre vie privée et vie pro qui n’avait pas de prix… Il m’était impossible de renoncer à tout ça maintenant ! Il me manquait cependant quelque chose : ce fameux pourquoi, qui allait me motiver durablement. Alors, en croisant l’ensemble de mes expériences professionnelles et de mes compétences, je me suis finalement lancée dans l’accompagnement en ligne des femmes entrepreneures ou porteuses de projets pro du type reconversion ou création d’entreprise.

J’ai donc créé le site Ambitions Plurielles, qui est désormais un organisme de formation et je me définis désormais comme « facilitatrice de projets pros ». Je mets au profit de mes clientes mes compétences de formatrice, de conseillère et de coach pour les accompagner vers leur accomplissement professionnel. Aujourd’hui, je ne me lasse pas de ce que je fais ! J’aime profondément mon travail car lorsqu’une cliente fini par trouver du sens et s’éclate dans ce qu’elle fait, cela a un impact positif tout autour d’elle ! Sur sa famille, ses proches, ses relations de travail… Elle peut ainsi rayonner tout en donnant le meilleur ! Voilà la mission que je porte fièrement !

Quelles sont les plus grandes difficultés à surmonter quand tu t’es lancé?

Je dirais la solitude professionnelle par moment. Ce besoin d’avoir des conseils, un regard sur ce que je fais de la part de personnes avisées, désintéressées et bienveillantes. Mais heureusement, j’ai su assez vite m’entourer et me créer un beau réseau professionnel, de personnes sur qui je peux compter et réciproquement !

Ta plus grande réussite ?

Avoir tenu bon malgré toutes les difficultés rencontrées, plus ou moins grandes selon, et être toujours à mon compte, fermement attachée à ma liberté et ma qualité de vie.

Qu’as-tu gardé de la petite fille que tu étais pour ta vie d’adulte ?

Mon optimisme et ma détermination pour améliorer ce qui nous entoure.

Manon Smahi Cuzin - Portrait de Capitaine - Rubrique Miss Marketing

Une recette miracle qui contribue à ton bien être. Est-ce que tu as des rituels ?

Avant de commencer à travailler, tous les matins, dans mon bureau, j’ai pris l’habitude de faire quelques enchaînements de yoga. Cela me prends quelques instants seulement, et je suis au top pour démarrer !

Quelles sont tes 3 qualités de Capitaine ?

  • Créative,
  • Consciencieuse,
  • Déterminée

As-tu un idole et quelle question lui poserais-tu ?

Je pense par exemple à Alicia Keys, pour ce qu’elle réalise aussi bien sur le plan artistique, qu’humain.
Je l’admire pour sa créativité et le fait qu’elle parvienne à porter à grande échelle de si beaux messages.  Elle m’inspire beaucoup dans ce sens. Je lui demanderais bien comment ça se passe concrètement pour elle, pour concrétiser toutes ses idées ? Est-elle entourée d’une super équipe ? Comment préserve-t-elle sa vie perso, en tant que mère de famille, avec un tel emploi du temps ?

Ces questions m’intéressent car j’aimerais faire tellement de choses !

Je peux avoir chaque semaine une nouvelle idée de projet qui puisse contribuer à ma « mission ».  Ce qui me freine, c’est la peur que cela ne déborde trop sur ma vie de famille et donc sur ce que j’ai de plus cher.

Alors, si on veut avoir encore plus d’impact tout en consacrant du temps à ceux qu’on aime le plus, quels sont ses secrets ?

Que conseillerais-tu aux entrepreneurs qui nous suivent ?

Je les invite à ne pas avoir peur de sortir du cadre. Nous avons tous des références de ce que signifie « travailler ».

Seulement voilà, tout le monde ne peut pas trouver son compte à travers ces modes de fonctionnement classiques.
Alors que ce soit dans la façon de s’organiser, dans la nature même de son travail, n’ayez pas peur de casser les codes, quitte à tout réinventer pour que cela vous ressemble.

N’hésitez pas à « penser à côté », comme le disait Albert Einstein, pour inventer votre propre job et façon de l’exercer.

C’est ainsi que vous prendrez le plus de plaisir et que vous donnerez le meilleur.

 

Découvrez Manon

1 commentaire
  1. Manon dit

    Merci pour cet article Dhouha ! Trop fière d’être la capitaine de la semaine 😉
    Au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.