Miss Marketing Magazine
Pour mettre les compétences féminines en lumière

Vous avez dit Miss Marketing ?

0 245

H24 je suis Miss, quoique depuis quelques années je souris quand on m’appelle Demoiselle.
Mon visage rond a tendance à faire oublier aux gens que j’ai déjà dépassé la trentaine.

Quand j’entends « Miss », je pense à miss beauté, ça aussi je le suis.

Surtout quand je trône dans la cuisine en pyjama dépareillé, les yeux coulants d’un vieux mascara noir, la tignasse
en vrac et que je surprends mon homme à me dire « je t’aime » alors que je suis en train de couper du saucisson…
D’ailleurs, ça marche aussi pour toi si tu préfères couper du tofou ou vider un poisson.

Bref, c’est un secret bien gardé que j’ai mis du temps à découvrir et que je m’efforce de partager : il n’y a pas besoin d’être parfaite !

Miss Marketing le sait. C’est qui celle là ?

C’est toi, c’est moi, c’est nous. C’est cette femme capitaine d’un navire, d’un bateau, de ce truc qui représente sa vie, son foyer, son
entreprise et qui met tout son courage au service du pôle « ne pas (trop) boire la tasse ».

Car voilà le quotidien de la batelière : plonger, sous l’eau, remonter, à bord, avancer, à son rythme, créer la vie !
Certes en chemin il y aura du vent, des rochers, des pluies battantes et des S.O.S. Et dans cette écume il y aura toute la beauté de n’avoir pas flanché à la pression que tout doit être parfait.

Parce que les éclaircies ne sont jamais aussi belles qu’après une tempête et que le soleil ne révèle jamais autant ses
paillettes à la surface de l’eau, que lorsqu’il se lève doucement et fièrement après une nuit noire. Parce que « celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer ». (Thomas Fuller).

Parce que le monde n’a pas besoin de femmes parfaites, mais de femmes courageuses.

Alors n’attends pas que tout soit parfait.
Ose, entreprends et mouille la chemise !

Cindy Ghys

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.