Miss Marketing Magazine
Pour mettre les compétences féminines en lumière

Le capitaine de la semaine: Gauthier Davin

0 35

Derrière chaque capitaine, il y a une histoire (c’est quoi ton histoire)

Mon histoire si je suis objectif, est une succession d’envie, de chance, de travail et de volonté. Je suis aujourd’hui expert en pédagogie numérique, ma seconde casquette est celle de l’automation du digital marketing. Mon objectif étant bien sûr de produire du contenu de formation de qualité, mais aussi de permettre à mes clients de le vendre en ligne de la manière la plus efficace possible.

Durant de nombreuses années, je me suis senti inutile, aigri par cette sous-exploitation de mon potentiel. Mais cela n’était dû qu’à ma propre peur et le sentiment profond que je n’en avais pas la légitimité.

Il m’aura fallu tout perdre, et la chance incroyable de rencontrer les bonnes personnes après cela. Des êtres extraordinaires qui alors que je ne croyais pas en moi, m’ont rappelé que j’ai du potentiel. Ou encore d’autres qui ne soulignaient plus ma différence comme un fardeau, mais bien mon profil atypique comme une chance incroyable.

Une fois tous ces ingrédients mis en place et une bonne dose de découverte de ce qui me fait vibrer. Il ne me restait plus qu’à travailler fort, rester ouvert au monde qui m’entoure, et entretenir la gratitude pour toutes ces opportunités qui me sont données à chaque instant. Comme peut le dire Paulo Cohello, beaucoup mieux que moi :

« Quand tu veux quelque chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir. »

 

Quelles sont les plus grandes difficultés à surmonter quand tu t’es lancé ?

Personnellement j’ai été confronté à deux grandes difficultés :

La première étant la solitude. En effet, quand vous vous lancez dans l’aventure de l’entreprenariat se produit une chose magnifique, mais en même temps parfois terrifiante. Vous prenez seul les décisions pour votre avenir professionnel ; plus d’excuse et personne derrière qui se reposer. Et même si j’ai la chance d’être très bien conseiller, cette peur qui a pu apparaitre au début de mon activité me paralysait par moment.

 

  • La seconde difficulté majeure que j’ai pu rencontrer était d’admettre que rien ne m’était impossible. Ce satané syndrome de l’imposteur ! Souvent je me disais : « Mais qui je suis pour me mettre en avant, d’autre sont plus expert que moi ! ». Me faire confiance aura été un vrai défi.

 

Ta plus grande réussite

Avoir osé prendre le temps pour une véritable introspection. Car sans cela je ne pourrais pas aujourd’hui avoir une vision aussi claire de ce que je désire construire.

 

Qu’as-tu gardé du petit garçon que tu étais pour ta vie d’adulte

Mon émerveillement et mon désir de découvrir.

 

 

Une recette miracle qui contribue à ton bien-être. Est-ce que tu as des rituels?

Pour ma part j’ai synthétisé mes valeurs piliers sous la forme d’un mot E.B.A.H.I.R (Ecoute, Bienveillance, Attentif, Humilité, Introspection, Respect). Pour ce qui est des rituels, j’en utilise principalement deux :

  • Le premier est moment que j’appelle « l’instant de gratitude », je le pratique dès mon levé. Il me permet de remercier cette vie pour toutes les bonnes choses à venir dans cette journée et celles arrivées le jour précédent.
  • Le second est une séance de méditation chaque soir avant de me coucher. Ce qui me permet de m’apaiser et de déposer les tumultes de la journée.

 

Quelles sont tes 3 qualités de Capitaine

  • La résilience
  • La créativité
  • Mon adaptabilité

 

As-tu une idole et quelle question lui poserais-tu ?

Oui bien sûr ! Il y a beaucoup de personne qui m’inspire. De très connue comme Larry Page. Mais si j’avais une seule question à poser, cela serait à une personne incroyable que j’ai la chance de côtoyer. Elle serrait pour Dhouha : « Quel est ton secret pour chaque jour projet, rime avec respect de ce que tu es ? ».

 

Que conseillerais-tu aux entrepreneurs qui nous suivent ?

  • Continuer de rêver, pour faire émerger votre réalité de demain.
  • Partager avec d’autres, tant vos réussites que vos échecs. Car en retour vous serrez nourrir de leurs expériences à eux aussi
  • Travailler dur ! Car le seul endroit où la réussite apparait avant le travail, c’est dans le dictionnaire.

 

Site Web

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :