Miss Marketing Magazine
Pour mettre les compétences féminines en lumière

LA CAPITAINE DE LA SEMAINE : NINA HABAULT

0 53

Derrière chaque capitaine, il y a une histoire (c’est quoi ton histoire)

Mai 2013, je tombe sur une étude réalisée par une infirmière : 95% des gens ont des regrets sur leur lit de mort donc le principal « Ne pas avoir osé vivre sa propre vie ». Je me suis imaginée dans ma situation actuelle, étudiante en Master de droit à être enfermée dans un bureau jusqu’a la retraite alors que je n’avais aucune réelle passion pour le droit.

Je faisais ces études juste parce que pour mes parents « le droit mène à tout » et puis il faut le dire, c’est assez classe de dire que l’on fait des études de droit. Pour les autres oui, pour moi non. Je n’allais pas être heureuse. Cette étude a été un déclic. Je me suis alors plongée chaque soir après mes cours dans ma véritable passion : le webmarketing. Il me restait alors 2 ans pour qu’à la fin je puisse en vivre. Mon année de master 2 se termine, j’allais devoir faire le grand saut et pourtant je ne vivais toujours de mon activité sur internet encore 2 mois avant.

Heureusement un début assez difficile mais l’évolution de mon business s’est avérée fructifiante et cela fait désormais un an que j’en vis très bien et je ne compte pas m’arrêter là du haut de mes 26 ans.

Quelles sont les plus grandes difficultés à surmonter quand tu t’es lancé ?

Les plus grandes difficultés à surmonter c’est de devoir continuer alors que les résultats ne sont toujours pas là. J’aime beaucoup cette phrase qui dit « être entrepreneur c’est travailler énormément sans gagner d’argent pour qu’un jour cela devienne gagner énormément sans travailler beaucoup ». Heureusement dès le départ je me suis formée avec pas mal d’amis déjà entrepreneurs sur internet et les côtoyer en réel aide vraiment au niveau du mental à avoir pour réussir.

Ta plus grande réussite

Ma plus grande réussite c’est tout simplement d’avoir eu la force de dire à tout le monde « j’arrête le droit » alors que j’étais en Master pour me consacrer à ma passion et surtout d’avoir réussi. J’ai beaucoup de gratitude d’avoir su écouter mon coeur car la vie est trop courte pour faire un métier que l’on n’aime pas.

Qu’as-tu gardé de la petite fille que tu étais pour ta vie d’adulte

Curieusement beaucoup renoncent à leur rêve d’enfant car ils estiment que la société n’est pas adaptée pour faire ce qu’on veut mais c’est faux. Ce ne sont que des excuses. Bien évidemment il y a toujours des exceptions mais c’est rare. Pour ma part, je voulais créer avant tout, je voulais devenir graphiste et j’aimais écrire des histoires. Je pense que mon métier regroupe bien l’ensemble : j’écris mes scénarios de vidéos, je les mets en scène je fais le montage et je réalise les miniatures pour Youtube !

 

Portrait de Capitaine - Nina Habault - Miss Marketinb, le Media des entrepreneurs

 

Une recette miracle qui contribue à ton bien-être. Est-ce que tu as des rituels?

Si je devais donner une recette miracle qui contribue à mon bien-être c’est de s’arranger pour ne travailler que le matin et profiter l’après-midi car sinon être à son compte n’a pas de sens si on ne peut pas avoir plus de temps pour profiter de la vie.

Quelles sont tes 3 qualités de Capitaine

Mes 3 qualités ? Je dirais …

  • Persévérante car se mettre à son compte en étant jeune sans rien connaitre c’est risqué.
  • Responsable car je me remets souvent en question et j’estime que ce qui nous arrive dans la vie est de notre faute (en bien ou en mal) à 90%
  • Et curieuse car j’aime voir comment fonctionne un domaine qui n’a rien à voir avec le mien et voir si je peux l’intégrer tout de même d’une façon ou d’une autre.

As-tu une idole et quelle question lui poserais-tu ?

Je ne suis pas fan en particulier d’une personne mais j’ai beaucoup appris d’Olivier Roland notamment. Je pense que je lui demanderai quelle a été sa pensée pour être certain de réussir et persévérer ainsi.

Que conseillerais-tu aux entrepreneurs qui nous suivent ?

Je conseillerai à ceux qui débutent de toujours chercher à progresser dans une petite chose de leur domaine. Par exemple si vous êtes aussi sur Youtube, demandez-vous « Quelle est la petite action que je pourrai mettre en place pour progresser la fois prochaine? ». Cela peut être par exemple : le décor, la lumière, un logo, une bande annonce… Vous allez ainsi vite progresser par petit pas. Si c’est un site internet, cela peut être la façon de trouver le titre, une question posée à l’audience en fin d’article ou encore plus d’images comme des infographies.

 

Site Web de Nina

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :